View 5 bientôt dans les bacs !

Publié le par Jean-Philippe Lepage

View5-logo.png

La nouvelle release de View tient les délais. Présentée à l'édition US de VMworld, le lancement officiel est imminent.

Voici une revue des fonctionalités nouvelles ou améliorées, avec en rouge les fonctionnalités importantes, à mon avis :

 

Pour l'utilisateur :

- Réglages d'optimisation PCoIP (jusqu’à 75 % de réduction de la bande passante utilisée)

- Services multimédias View (graphiques 3D, intégration de communication unifiée)

 - Services de continuité PCoIP

- View Client for Android (T3)

- Prise en charge du coréen

 

Administration du poste :

- View Persona Management 

- Réglages d’optimisation PCoIP

- Services d’extension PCoIP

- Meilleure gestion des certificats de sécurité des clients

 
Infrastructure : 
 -Prise en charge de la plate-forme vSphere 5.0

 

Amélioration PCoIP

 

La bande passante consommée sur un poste View est un longue histoire, il faudrait y consacrer un article - au moins.

Pour résumer : PCoIP cherche à TRES bien faire : 30 FPS (frame per second) et résolution égale à la source. Et pour cela, il va chercher de la bande passante *SI de la bande passante est disponible*. En cas de contention réseau, le protocole s'adapte pour réduire le FPS, la qualité de certains contenus par rapport à d'autres (texte > image > video).  C'est ce qui fait que sur certains benchs, PCoIP apparait comme gros consommateur de BP par rapport à d'autres protocoles. On peut résumer la devise de PCoIP ainsi : pourquoi se trainer à 30km/h sur une autoroute dégagée ?

La version 5 de View permet d'affiner le réglage de PCoIP pour s'adapter encore mieux sur du WAN, en introduisant du caching au niveau du client et avec le BTPL (Build to Perceptually Lossless). Normalement, l'envoi d'une image de la source (VM) vers le client, s'effectue en 3 phases :

  1. envoi d'une image initiale (initial image)
  2. envoi du complément pour une image perceptuellement identique à la source (Perceptually Lossless)
  3. envoi du complément pour une image sans perte de résolution (LossLess)BTL

Les améliorations de View 5 permettent de mieux controler ce processus et de limiter les envois à la phase 2 (perceptually lossless) pour certains profils d'utilisateurs.

Ces réglages sont effectués via des policies, en jouant sur 2 variable : activer ou non le BTL (built to lossless, la phase 3) et définir une période de temps maximale pour l'envoi de toute l'image.

BTPL

 

Les premiers retours sur l'économie de bande passante sont positifs, notamment avec les accès en 3G depuis un Ipad.

 

 

 

La 3D dans la VM

 La 3D est supportée dans la VM. On utilise le CPU du serveur, pas de direct access sur le GPU. Pas besoin de carte graphique dans le serveur donc, mais la 3D sera limitée à des applications simples : aero, Google Earth, ... Pour le support d'applications CAO, il faut passer par une station graphique physique (accédée à distance par View et PCoIP)

La 3D ne sera supportée que sur vSphere 5 (elle implique une migration de la VM au hardware 8)

 View5-3D.jpg

 

 

 

Intégration de Communication Unifiée

Voila une fonctionnalité importante qui lève un frein majeur sur l'adoption du VDI. Utiliser la VoIP sur une architecture VDI n'était juste pas possible. Bien sûr, on peut arriver à le faire fonctionner en lab : mais il est impossible de déployer ce modèle à une plus grande échelle que quelques dizaines de postes (<50). Deux causes à cela :

- le flux temps réel audio / video est encapsulé dans le protocole d'utilisation distante (RDP/PCoIP). cela affecte le fonctionnement et surtout, masque ces trames à la QoS du réseau.

UC-with-VDI.jpg

- le séquencement des VMs sur l'hyperviseur devient compliqué car les applications VoIP sont sensibles au cadencement temps réel. Résultat : une chute énorme de la densité de VM par serveur.

On peut ajouter aussi le fait que les trames VoIP transitent à chaque fois par les VM (donc le datacenter) : source (userA) > VM (user A) > VM (userB) > user B. (hairpining). 

L'approche de VMware a été la suivante : une collaboration avec les fournisseurs de solutions de collaboration unifiée pour adapter le client View de telle sorte que le flux temps réel sorte du protocole PCoIP ou RDP. Les flux de contrôle continue de transiter par la VM, mais quand une communication est établie (data) les trames sont envoyées directement du client source au client destination.

C'est radical : plus de problème de QoS, ni de densité de VM sur l'hyperviseur. 

Les premières solutions supportées sont CISCO, MITTEL et AVAYA. Mais d'autres suivront ...

 ViewUC.jpg 

 

 

Persona Management

Vous vous souvenez peut-être du rachat de RTO Software. C'était quand déjà ? hum...2010, une paille :-)

Persona Management permet de gérer le profil Windows de l'utilisateur en le conservant sur un partage réseau. Du  profil itinérant windows en quelque sorte sauf que : les temps de login /logout ne sont pas ralentis, il n'y a pas de risque de corruption du profil, il est possible d'avoir plusieurs sessions utilisateurs ouvertes simultanément sur le même profil (chacune avec des droits d'écriture)

 

- Persona management ne modifie pas la structure des profils windows,

- Les profils itinérants sont supportés, mais il n'est pas necessaire de les implémenter

- les solutions tierces (Liquidware, Appsense, RES Software,...) restent pertinentes dans certains cas

 

Persona Management permet de dissocier le profil utilisateur du poste. Il devient dès lors très facile d'élaborer des architectures de PRA/PCA dans ces conditions ...

   View5 Persona

 

 

Quelques mots sur les autres fonctionnalités :

- introduction d'une floppée de compteurs WMI pour monitorer le protocole PCoIP.

- service de continuité PCoIP : sur une perte de connection <30s, il n'est pas necessaire de se ré-authentifier

- View Client for Android

- Optimisation du copier/coller (unidirectionnel - bidirectionnel - interdit, respect des formats des contenus)

- Prise en charge de vSphere 5

 

Sur ce dernier point : la migration à vSphere 5 n'est pas obligatoire. Certaines fonctionnalités, comme la 3D ne sont disponibles qu'avec vSphere 5. Attention au local mode aussi (si vous avez une VM en hardware v8, à ce jour il n'est pas possible de la rapatrier en local mode. Il va falloir attendre la sortie de Workstation 8 ). Mais on peut tout à fait rester en vSphere 4.1

 

 

 

oups ... j'oubliais la localisation en *Coréen* . 환영 !

KoreanTigers.jpg  

 

JP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article