WANova Mirage en 10 points

Publié le par Jean-Philippe Lepage

Petit retour sur l'achat de WANova par VMware en juin dernier.

Voici une description de MIrage, le produit développé par WANova en 10 points. Il est question de conserver tel quel le produit Mirage, et d'intégrer progressivement la technologie dans View : le mode local et composer serait effectivement de bon candidats pour bénéficier de la technologie WANova. A suivre ...

 

 

1- Sauvegarde et Restitution, totale ou partielle d'images de postes de travail

 

2- Un agent est installé directement sur les postes Windows physiques (c’est une application Windows), une sauvegarde de ce poste est réalisée au travers du réseau et stockée centralement.

 

3- Cette image est ensuite régulièrement mise a jour. Il est possible de déterminer une fréquence de mise a jour différente suivant les zones a sauvegarder, de filtrer les données synchronisées, ce qui fait que le contenu de l’image est très proche du poste réel en production, sans que le volume à transférer soit trop important.

 

4- Des technologies de déduplication stockage optimisent l’espace disque consommé dans le datacenter (mise en commun des blocs communs entre les postes). 15GB consommé par poste est une valeur constatée dans les projets.

 

5- Des technologies de déduplication réseau intégrées optimisent les temps de transfert entre le datacenter et le poste : le différentiel uniquement est transféré, et un même bloc de donnée n’est transféré qu’une seule fois.

Dans une configuration de sites distants (plusieurs postes connectés en WAN), il est également possible d’utiliser un des postes comme rebond pour diffuser une images vers des postes physiques.

 

6- Les images sont structurées en couches (layers) (drivers, base image, corporate appli, user apps, identity, data). Cette technologie permet de restaurer une partie de l’image, d’adapter une image pour un matériel différent. Cf les points 7 et 8 qui illustrent un usage de cette technologie.

 

7- L’administrateur peut par exemple forcer les couches du socle commun (windows + appli communes à tous les utilisateurs) en modifiant les images centralisées, qui se synchronisent ensuite avec les postes physiques. Les applis de l’utilisateurs, ses données sont préservées. Cette opération permet d’avoir des postes conformes sur la partie corporate, en laissant de la liberté aux utilisateurs.

Cette opération se fait en grande partie à chaud : l’utilisateur continue de travailler dans sa session, jusqu’au moment où tous les changements sont recopiés localement, un redémarrage est alors demandé.

 

8- Migration matérielle : l’image du poste d’un utilisateur est recopiée sur un matériel différent en adaptant la couche driver.

 

9- Des points de restauration dans le temps (snapshots) sont disponibles. Il est possible de restaurer non pas la dernière image/partie d’image/fichier mais une donnée sauvegardée à un temps antérieur.

 

10 – L’utilisateur dispose d’un portail libre service pour restaurer ses fichiers. (ou directement depuis Windows Explorer)

 

 

Voila pour les fonctionnalités principales. Mirage est également utilisé pour les migrations XP > W7.

 

Il ne s’agit donc pas d’un hyperviseur, et par conséquent les licences Microsoft VDA ne s’appliquent pas. La seule licences MS nécessaire est la licence native du poste physique original. C’est un point important pour le calcul TCO. Avec la consommation infrastructure (quasi nulle par rapport à une infra VDI), cela remet en cause tous les calculs TCO faits pour les postes mobiles.

Plusieurs grands comptes en France sont en phase d’évaluation très avancée sur ce produit, sur des volumétries très importantes (plusieurs dizaines de milliers de postes)

 

Quelques liens (démos / docs)

- www.wanova.com

- blog Brian Madden

- vidéos cas d'usage

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 18/10/2012 04:14

Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.16. - THÉORÈME FISHER. - L'image du temps.